Menu
Membres de l'U.P.O.B
Union Professionnelle des Ostéopathes de Belgique
Horaires : Du lundi au vendredi de 8h00 à 20h00 Consultations sur rendez-vous.

ostéopathie à Huy

L’ostéopathie est une discipline médicale complète où le diagnostic manuel et l’approche thérapeutique des troubles fonctionnels, apparus après une perte de mobilité d’un tissu quelconque, tiennent une place centrale. La pratique ostéopathique est à la fois une philosophie, un art, une science et une technique.

Une science parce qu’une solide connaissance des sciences médicales fondamentales, ainsi que de l’anatomie et de la physiologie est essentielle pour pouvoir exercer l’ostéopathie d’une manière sûre et compétente.

Un art parce que l’ostéopathie est exercée par des praticiens de talent et de conviction qui comprennent très bien comment il faut aborder un patient. C’est l’art de stimuler ou de rétablir la santé et l’équilibre.

Une technique parce que l’ostéopathie se sert exclusivement de procédés manuels.
Que veut dire D.O. ? Le titre d’ostéopathe " Diplômé en Ostéopathie" est obtenu après un cycle de cinq années d’études, la présentation d’une thèse et la réussite d’un examen devant un jury international. Ce titre est aujourd'hui la seule référence de la valeur objective de nos connaissances.

Les moyens de traitement.

L’ostéopathie ne se limite pas aux seules manipulations.

Dans son bagage technique l’ostéopathe possède plusieurs outils pour vous aider. Bien sûr il y a les techniques de manipulations mais aussi la mobilisation, le myotensif, les techniques fasciales, d’inductions énergétiques, cranio-sacrées, viscérales…

Le thérapeute devra choisir les bonnes techniques en fonction de son patient, de la lésion et en fonction de ses visées thérapeutiques. Cela implique que tous les ostéopathes ne travaillent pas de la même façon.

En effet, le législateur, en 1998, a reconnu l’ostéopathie, via la loi Colla, mais n’a pas prévu de cadre à son enseignement. Donc en dehors de cette valeur D.O., toute usurpation du titre d’"ostéopathe" est possible.

Les principes philosophiques.

Interdépendance structure-fonction et fonction-structure.

La fonction dépend de la structure. Toute perturbation d’une articulation se répercutera sur son fonctionnement: limitations du mouvement, douleurs, etc.…

La structure dépend de la fonction. Toute immobilisation prolongée d’une articulation va enraidir l’articulation et les tissus péri-articulaires.

Unité de fonction du corps humain.

L’être humain est un TOUT. Il forme une UNITE complète, biologique et émotionnelle. Le corps humain fonctionne bien TOTALEMENT ou fonctionne mal TOTALEMENT. Toute perturbation se produisant dans une région déterminée du corps pourra se manifester dans n’importe quelle autre région du corps. Tout accident dans une structure quelconque (pied, lombaire, thorax, cervical, tête...) aura une répercussion dans la totalité du corps.

A la suite du biologiste Jean Rostand, on parle d’holisme :

" L’être humain est un tout indivisible qui ne peut pas être expliqué par ses différentes composantes (physique, physiologique, psychique) considérées séparément. "

Auto-défense, auto-régulation et auto-guérison.

Le corps possède par lui-même les moyens de surmonter la maladie tant que la relation "structure-fonction" est respectée.

Le corps possède ses propres modèles de défense et ses propres systèmes d’alarme. C’est l’immunité inhérente à la machine humaine, qui a la capacité d’élaborer les substances nécessaires au maintien de la santé et à la neutralisation de la maladie. En traitant les pertes de mobilité des structures, l’ostéopathe parvient à stimuler ces forces d’auto-guérison.

Que faisons-nous exactement ?

L’ostéopathe ne sait pas au début de la consultation, quelles techniques il utilisera pendant le traitement. Le but est de redonner au corps, son homéostasie, son équilibre.
L’ostéopathe essaye de stimuler les forces de guérison naturelles du patient. Pour cela, il n’utilise que ses mains et sa réflexion pour examiner et traiter. Ce sont ses outils les plus précieux.

L’ostéopathe traite des troubles fonctionnels. Ces troubles sont souvent considérés, dans notre société, comme mineurs;
mais nous pouvons penser qu’ils sont les premières manifestations de la maladie et le signe que le corps a perdu ses fonctions d’adaptation et d’équilibre.

Contactez-nous

Consultez également